Trois jours dans les 7 Vallées Ternois, jour 3 (suite) : la pépinière Hennebelle

Publié le par Annick Boidron

Nous voilà arrivés à la fin de ces trois jours. La voiture commence à se remplir de plantes mais il nous reste une étape : Boubers-sur-Canche et la célèbre pépinière créée par Jean Pierre Hennebelle et reprise par ses fils Jean-Loup et Nicolas.

Mais avant, un petit tour dans le joli village de Boubers-sur-Canche s'impose. C'est un village fleuri très "riant" : par moments, on pourrait se croire dans le Midi. Outre la pépinière, on y trouve un magasin de produits locaux et, sur la place, un de ces petits restos de village français qui vous servent des escargots suivis de joues de porcs mijotées et d'une petite crème brûlée en dessert... Sans compter la bonne tranche de rillettes avec l'apéro "pour patienter". Ça s’appelle "La crémaillère" et c'est bien sympa.

Voici quelques photos du village :

C'est de loin le village le plus coquet et le plus vivant que nous ayons visité dans la région. Si nous retournons dans la région nous chercherons un logement par-là.
C'est de loin le village le plus coquet et le plus vivant que nous ayons visité dans la région. Si nous retournons dans la région nous chercherons un logement par-là.
C'est de loin le village le plus coquet et le plus vivant que nous ayons visité dans la région. Si nous retournons dans la région nous chercherons un logement par-là.
C'est de loin le village le plus coquet et le plus vivant que nous ayons visité dans la région. Si nous retournons dans la région nous chercherons un logement par-là.
C'est de loin le village le plus coquet et le plus vivant que nous ayons visité dans la région. Si nous retournons dans la région nous chercherons un logement par-là.

C'est de loin le village le plus coquet et le plus vivant que nous ayons visité dans la région. Si nous retournons dans la région nous chercherons un logement par-là.

Nicolas Hennebelle, qui nous a accueillis, a commencé par nous prévenir que nous rencontrerions beaucoup de mauvaises herbes. Très bien ! Voilà un bon point ! D'autant plus qu'il a ajouté que ça leur permettait de voir beaucoup d'oiseaux : + 2 !

C'est vrai que la pépinière-jardin a un petit air sauvage comme j'aime bien. Mais ce "négligé" n'est qu’apparent. Avec un peu d'attention on se rend bien vite compte que tout est savamment orchestré pour mettre les arbres en valeur.

Une belle mise-en-scène qui semble pourtant toute naturelle.
Une belle mise-en-scène qui semble pourtant toute naturelle.
Une belle mise-en-scène qui semble pourtant toute naturelle.
Une belle mise-en-scène qui semble pourtant toute naturelle.

Une belle mise-en-scène qui semble pourtant toute naturelle.

Il y a aussi, bien entendu, les fameux arbres à écorces décoratives qui ont fait la réputation de la pépinière.

Trois jours dans les 7 Vallées Ternois, jour 3 (suite) : la pépinière Hennebelle
Trois jours dans les 7 Vallées Ternois, jour 3 (suite) : la pépinière Hennebelle

Au cours de la promenade dans ce jardin-forêt, on tombe sur des clairières ou de larges perspectives, comme celles-ci :

Trois jours dans les 7 Vallées Ternois, jour 3 (suite) : la pépinière Hennebelle
Trois jours dans les 7 Vallées Ternois, jour 3 (suite) : la pépinière Hennebelle
Trois jours dans les 7 Vallées Ternois, jour 3 (suite) : la pépinière Hennebelle

Ces quelques photos vous donnent peut-être un petit aperçu du jardin mais de nombreuses émissions ont été tournées dans cette pépinière hors du commun. En voici une, assez courte, mais qui montre l'essentiel :

A propos de conseils, j'avais repéré dans plusieurs jardins de la région ce genre d'arbuste (voir photo ci-dessous). Il me plaisait bien avec son petit air nonchalant et ses jolies fleurs mauves discrètes : je l'aurais bien vu dans mon jardin. Mais impossible de l'identifier.

Oui, d'accord, j'aurais dû savoir.
Oui, d'accord, j'aurais dû savoir.

Oui, d'accord, j'aurais dû savoir.

Bien-sûr, vous, vous savez ce que c'est et ça n'a pris plus de deux secondes à Nicolas Hennebelle pour l'identifier : un callicarpa ! Ah bon ? J'en avais souvent vu en illustration mais je n'en voulais pas dans mon jardin tant ses fruits me paraissaient artificiels. J'ai rapidement changé d'opinion et j'ai demandé si c'était possible d'en acheter un.

Attendez, nous dit-il... et il disparut derrière un abri de jardin. Pour ressortir quelques minutes plus tard avec un trésor dans les mains : un Callicarpa membranacea !

Comme je n'ai pas trouvé de photo libre de droits, je vous mets ci-dessous le lien vers un site qui en vend... enfin, qui en vendra.

Voilà !  Comme ça, vous pouvez voir son feuillage violet extraordinaire à l'automne. Le mien n'en est pas là : suivant les conseils de Nicolas Hennebelle, je lui ai trouvé une place bien éclairée mais pas trop brûlante : il lui faut du soleil pour développer ses belles couleurs d'automne mais, on ne sait jamais, si nous connaissons encore des années de canicule dans le futur, je ne voudrais pas non plus qu'il grille.

Trois jours dans les 7 Vallées Ternois, jour 3 (suite) : la pépinière Hennebelle

C'est une espèce originaire de Chine qui n'a été décrite qu'en 1951. Si j'ai bien suivi, Jean-Pierre Hennebelle l'a introduite en France et multipliée. Cette rareté est plutôt difficile à trouver et je suis très fière d'avoir pu en acheter un. J'espère qu'il va bien se plaire. Je vais veiller sur lui avec beaucoup d'attention.

Je dis ça comme ça mais la pépinière Hennebelle sera à la fête des plantes de la Feuillerie les 18 et 19 septembre... ils en auront peut-être ! (Sinon, ils auront de toutes façons des choses intéressantes).

Enfin, moi, si j'étais vous, j'irais déjà faire un tour sur leur site :

Et encore merci à Nicolas Hennebelle pour son accueil chaleureux, tous ses conseils et... le beau callicarpa.

Trois jours, ça passe vite, mais j'avoue que j'ai pris plaisir à les prolonger en écrivant ces quelques comptes-rendus. Nous n'avons pas exploré toutes les richesses du coin, ce sera pour une prochaine fois : cette région de France, que je n'imaginais pas intéressante d'un point de vue touristique, vaut vraiment un détour.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

anne 03/08/2021 14:21

merci beaucoup , j'aime beaucoup la narration de ces petites aventures en France ...ou ailleurs

Babou 27/07/2021 21:06

Merci d'avoir relaté votre séjour dans cette région que je ne connais pas et d'avoir partagé vos découvertes de jardins et de pépinières bien (très) tentants.... de beaux souvenirs !

Rahir Pascale 27/07/2021 19:18

Un très joli coin à découvrir et une pépinière qui regorge de petits trésors. Mais quelle trouvaille ! J'ai un callicarpa (simple) tu verras c'est un très bel arbuste mais si en plus il a le feuillage mauve ... un must !
Bisous et merci de nous avoir emmenés avec vous deux.