Le Vasterival : la taille en transparence, c'est bien !

Publié le par Annick Boidron

La semaine passée, nous sommes allés passer quelques jours en Picardie et en Normandie. Ce sont des régions où les jardins à visiter sont nombreux. Nous connaissions déjà le jardin Plume, le bois des Moustiers, le jardin d'Angélique et le jardin Agapanthes que nous avons visités à l'automne. Le choix était difficile : aller revoir ces jardins en été ou bien faire de nouvelles découvertes ? Nous avons choisi la seconde option. Voici le premier d'une série de quatre :

Le jardin du Vasterival

A notre arrivée, les jardiniers brulaient des branches et la fumée donnait au jardin un air brumeux de petit matin.

A notre arrivée, les jardiniers brulaient des branches et la fumée donnait au jardin un air brumeux de petit matin.

J'étais un peu sceptique : un jardin qu'on ne peut découvrir qu'en visite guidée, à 15€ en plus ! Je m'attendais à un truc un peu snob avec des "madames" habillées "chic campagne". Mais non, ce n'était pas ça.

Je n'ai pas vu de château ! C'est pourtant bien une princesse qui habitait ici : la Princesse Sturdza. L'accueil se fait sur une grande pelouse entourée de petites maisons fleuries dans le style "Hansel et Gretel". C'est beau, c'est raffiné, mais sans ostentation.

Le Vasterival : la taille en transparence, c'est bien !

Nous avions un guide de première classe : extrêmement compétent et pas frimeur pour un sou, Dominique Cousin a sans doute l'habitude des visiteurs qui arrivent avec le même genre de préjugés que moi. Ses premiers mots m'ont vite détrompée : seuls quatre jardiniers s'occupent des 12 hectares de sous-bois jardinés. En conséquence, il est impératif de se simplifier la tâche : des techniques telles que le l'emploi généralisé d'un mulch permettent de se débarrasser des corvées de désherbage et de gagner un temps précieux. Ici, nous dit-il, rien ne rentre ni ne sort du jardin : tout est utilisé (enfin, il nous a dit à peu près ça, j'ai oublié ses paroles exactes). Ça commençait vraiment bien...

Le Vasterival : la taille en transparence, c'est bien !

Dominique Cousin est le responsable de la taille à Vasterival. Et alors ? me direz-vous. Eh bien la taille, dite "en transparence", c'est ce qui fait toute la personnalité et aussi la notoriété de ce célèbre jardin. La Princesse Sturdza lui a appris cette technique qui consiste à... heu, regardez plutôt :

Une taille respectueuse de la nature de l'arbre qui met sa structure en valeur, permet au regard de le traverser et laisse passer la lumière.

Une taille respectueuse de la nature de l'arbre qui met sa structure en valeur, permet au regard de le traverser et laisse passer la lumière.

Même les très grands arbres sont taillés selon ce principe. Le résultat n'est pas du tout artificiel, bien au contraire.

Le Vasterival : la taille en transparence, c'est bien !

Nous avons eu la chance de visiter le Vasterival sous le soleil. Mais la veille, il avait beaucoup plu. Un sous-bois refermé, sans taille "en transparence", comme nous en avons visité un quelques heures plus tard au "jardin Bellevue", aurait été sombre, humide, un peu oppressant. Rien de cela ici : le soleil pénètre jusqu'aux strates inférieures par petites touches. Le sous-bois conserve son côté mystérieux mais les ilots ensoleillés et la lumière filtrée par les feuillages le rendent attrayant et donnent envie de s'y aventurer.

Une ambiance parfois féérique que j'ai essayé de rendre de mon mieux.

Une ambiance parfois féérique que j'ai essayé de rendre de mon mieux.

Parfois, une petite flaque de lumière met en évidence une plante ou une fleur qui se détachent alors spectaculairement sur l'arrière-plan plus sombre.

N'est-il pas somptueux ce mahonia dont j'ignore le nom ?

N'est-il pas somptueux ce mahonia dont j'ignore le nom ?

Mais il n'y a pas que la taille en transparence qui fait l'intérêt du Vasterival : de larges ouvertures ont été tracées ici et là. Comme cette vaste allée, "épine dorsale" du domaine. Elle est bordée de toutes sortes de plantes communes ou très rares, souvent fleuries, aux volumes et aux formes parfaitement équilibrés.

Quelques images de la grande allée, sous forme de (mini) diaporama. Bonne promenade
Quelques images de la grande allée, sous forme de (mini) diaporama. Bonne promenade
Quelques images de la grande allée, sous forme de (mini) diaporama. Bonne promenade
Quelques images de la grande allée, sous forme de (mini) diaporama. Bonne promenade
Quelques images de la grande allée, sous forme de (mini) diaporama. Bonne promenade

Quelques images de la grande allée, sous forme de (mini) diaporama. Bonne promenade

Et des hydrangeas partout ! Il y en a des centaines. Quelques variétés, parmi les plus originales, ont été obtenues ici. Ils sont toujours associés à d'autres plantes, arbres ou arbustes ce qui évite une impression d'accumulation ou de "collection". Leur intégration dans le paysage est parfaite. C'est un véritable tour de force car il y en vraiment beaucoup, beaucoup.

Un autre court diaporama consacré aux hydrangeas
Un autre court diaporama consacré aux hydrangeas
Un autre court diaporama consacré aux hydrangeas
Un autre court diaporama consacré aux hydrangeas
Un autre court diaporama consacré aux hydrangeas

Un autre court diaporama consacré aux hydrangeas

Dominique Cousin est très disponible et possède une grande connaissance des plantes. Il répond volontiers à toutes les questions et ses réponses sont très intéressantes. On ressent son amour pour ce jardin. Il regrette que les visiteurs soient peu nombreux à d'autres saisons, notamment à l'automne ou au printemps. Il aimerait nous faire découvrir les couleurs des feuillages, les belles écorces ou les perce-neiges... Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd !

Malgré son aspect naturel, le jardin du Vastérival est très soigné et regorge de plantes que je n'avais jamais vues. J'en ai repéré deux que je verrais bien dans mon jardin :

 

Polypodium cambricum ‘Richard Kayse' : très graphique et superbement mise en valeur. Cette fougère originaire du pays de Galle est rustique.

Polypodium cambricum ‘Richard Kayse' : très graphique et superbement mise en valeur. Cette fougère originaire du pays de Galle est rustique.

Mukdenia karasuba a des couleurs flamboyantes, j'en verrais bien un petit tapis à l'ombre des charmes. Cette plante aussi est rustique.

Mukdenia karasuba a des couleurs flamboyantes, j'en verrais bien un petit tapis à l'ombre des charmes. Cette plante aussi est rustique.

Alors, évidemment, à la fin de la visite, j'ai acheté le livre écrit par Dominique Cousin sur la taille en transparence. Je n'aurais jamais pensé acheter un livre sur la taille des arbres autres que fruitiers. Pour moi, un bel arbuste est un arbuste auquel on touche le moins possible. On voit tant d'horreurs et d'arbres défigurés. Mais cette visite m'a convaincue qu'il était possible de tailler un arbre ou un arbuste tout en lui conservant sa personnalité et même en mettant celle-ci en valeur. Le livre en lui-même est très pédagogique, illustré de nombreuses photos et d'exemples. Bon, l'application est un peu plus compliquée et je pense qu'il me faudra plusieurs années avant d'avoir intégré ces principes... si j'y arrive. Après tout, c'est un métier. Mais, en y allant doucement et en s'appuyant sur les exemples du livre, je pense qu'on peut déjà arriver rapidement à un résultat intéressant.

Evidemment, à la fin de la visite, tous mes a priori s'étaient envolés et j'en suis ressortie enthousiasmée et émerveillée. Ce jardin ne ressemble à aucun autre, il a une personnalité unique, à la fois très sophistiquée et très naturelle... une nature idéalisée. Mais n'est-ce pas justement ça, un jardin ?

Demain je vous présenterai un autre jardin dont la propriétaire n'est pas une princesse, mais a une tout de même une très forte personnalité : les jardins de LY. A demain (On va plutôt dire après-demain).

Publié dans Visites de jardins

Commenter cet article

Babeth 18/08/2017 23:23

Merci pour ce beau partage, il est magnifique ce jardin. J' ai essayé la taille en transparence à l' automne dernier sur mon magnolia stellata ! J' ai commencé en douceur, car je ne savais pas quelle réaction aurait l' arbre!! Mais finalement il se porte très bien, et a bien fleuri ! Je vais poursuivre cette année en taillant encore un peu plus...

Annick Boidron 19/08/2017 10:45

Merci pour ce témoignage, je crois en effet que c'est prudent d'y aller progressivement, mais c'est vrai que les arbres y gagnent en beauté (quand c'est bien fait). Pour ma part, comme j'ai un jardin plutôt "broussailleux", je dois être très prudente afin de ne pas déséquilibrer l'ensemble. Mais j'ai des piéris derrière la maison sur lesquels je vais faire mes premières armes. Ils poussent tellement vigoureusement que je ne risque pas grand-chose. Très bonne journée à toi

michel 18/08/2017 11:59

Quant au mukdenia karasuba, je connais une adresse où on peut s'en procurer au cas où...

Annick Boidron 19/08/2017 10:41

Oui, oui, je veux bien l'adresse. Merci

michel 18/08/2017 11:49

Quel magnifique jardin ou parc, sûrement un des plus beaux en France ! Merci pour le partage !
Ont-ils un petite pépinière de quelques plantes comme cela se fait en Angleterre ?
Remarque : la fougère est magnifiquement découpée !

Annick Boidron 19/08/2017 10:40

Bonjour Michel,
oui, c'est vraiment un très bel endroit. ils ont une pépinière où l'on peut acheter des plantes la sortie. Malheureusement, elle ne proposait pas les plantes dont j'avais envie. Il y a surtout beaucoup d'hydangea. MAis il faut dire qu'en août, la plupart des choses intéressantes étaient sans doute parties. Par contre la partie "librairie" de la boutique est très intéressante.

mariejoclaude 18/08/2017 10:30

J'aime bien la taille en transparence , surtout dans les petit jardin ça agrandit le jardin et la lumiére y est plus intense je la pratique , c'est assez simple , il faut être minutieux et souvent se reculer pour voir quelle branche supprimer !
bonne journée

Annick Boidron 19/08/2017 10:47

C'est vrai que ça change complètement l'ambiance d'un jardin. Je n'avais pas pensé à l'application de cette taille dans un petit jardin mais c'est vrai, comme tu le dis, que ça doit rendre la présence des arbres et arbustes moins oppressante, plus légère. Et puis, quel gain de lumière. Merci pour ton témoignage et bonne journée.