Mon top 5 des tomates 2018 : ananas bleu

Publié le par Annick Boidron

Celle-ci au moins, je connais son histoire. Mais avant de vous en dire plus, je vous laisse admirer cette beauté.

Mon top 5 des tomates 2018 : ananas bleuMon top 5 des tomates 2018 : ananas bleu

N'est-elle pas jolie et appétissante ? Cette tomate-ci n'est pas encore très "bleue" car c'est la première que j'ai récoltée. Un peu à l'ombre du muret, elle recevait peu de soleil. Les suivantes sont encore plus colorées. C'est une tomate qui a déjà gagné pas mal de prix, autant pour sa beauté que pour son goût !

Voici la face opposée aux rayons du soleil

Voici la face opposée aux rayons du soleil

Mais quand on regarde l'autre face, le bleu est très présent et va encore s'intensifier.

Mais quand on regarde l'autre face, le bleu est très présent et va encore s'intensifier.

Quand elle est bien mûre, l'intérieur d'Ananas bleue est magnifiquement teinté de rouge.

Quand elle est bien mûre, l'intérieur d'Ananas bleue est magnifiquement teinté de rouge.

Quand on croque dedans, on n'est pas déçus : elle est douce, elle est fruitée, elle est charnue... comme son ancêtre en ligne directe, la tomate Ananas. Cela, je le sais parce que j'ai eu la chance d'assister à une conférence de celui par qui la tomate Ananas bleu arriva : José Antoine. C'est d'ailleurs tout simplement grâce à lui que ces tomates poussent dans ma serre. Il m'en a gentiment donné quelques graines pour me remercier de lui avoir envoyé des graines de maïs noir du Pérou.(Encore un tout grand merci pour ce chouette cadeau !).

José Antoine pendant sa très intéressante conférence à Gembloux

José Antoine pendant sa très intéressante conférence à Gembloux

C'est que José Antoine, alias Ambiorix sur les forums, est passionné de tomates, certes, mais aussi d'anthocyanes : le pigment que l'on retrouve dans les tomates dites "bleues", comme Dancing With the smurfs,  dont je vous ai déjà beaucoup parlé.

Ces pigments se forment sous l'action des rayons directs du soleil, juste en-dessous de la peau.

Vous voyez, à gauche, cette ligne orangée à travers le bleu ? A cet endroit, une petite tige a empêché les rayons du soleil d'atteindre la peau : les anthocyanes ne se sont pas formés.

Vous voyez, à gauche, cette ligne orangée à travers le bleu ? A cet endroit, une petite tige a empêché les rayons du soleil d'atteindre la peau : les anthocyanes ne se sont pas formés.

Des anthocyanes juste sous la peau, c'est bien. Mais ce n'est pas assez pour Monsieur Antoine. En effet, ces pigments sont très recherchés dans les légumes, principalement pour leurs vertus antioxydantes. En gros, ils sont bons pour la santé. José Antoine a donc mis sur pied un grand projet : obtenir des anthocyanes également à l'intérieur du fruit ! Et il y arrive ! (Comment ? C'est son secret ! mais tout repose sur la technique de culture...).  Bonne nouvelle : il est possible de contribuer (même modestement) à cette recherche, qui exige des analyses coûteuses, via un crowdfunding. Vous trouverez des informations très détaillées en suivant le lien ci-dessous :

José Antoine est chimiste de formation et ça se voit. C'est passionnant de l'écouter raconter comment il répertorie ses tomates : il peut retracer leur arbre généalogique jusqu'en 2009, date à laquelle il a commencé à cultiver des tomates bleues. Et voilà qu'un jour, il a observé une tomate Ananas portant des marques bleues : il ne l'a pas ratée ! Son travail, par la suite, a consisté à fixer cette hybridation fortuite entre une tomate bleue (OSU blue) et l'Ananas. On peut dire que c'est plutôt une réussite !

J'ai semé Ananas bleue après les autres, aussi la production commence-t-elle seulement. Ce n'est pas l'abondance mais je récolterai malgré tout une bonne dizaine de gros fruits. Je ferai mieux l'année prochaine car celle-là, je la garde !

J'ai semé Ananas bleue après les autres, aussi la production commence-t-elle seulement. Ce n'est pas l'abondance mais je récolterai malgré tout une bonne dizaine de gros fruits. Je ferai mieux l'année prochaine car celle-là, je la garde !

Je ne suis pas sûre d'avoir le droit de partager les graines d'Ananas bleue (je vais me renseigner) aussi je ne vous en propose pas. Mais voici un site, recommandé par José Antoine, où il est peut-être possible d'en acheter.Je vous conseille de les contacter, ils sont très réactifs.

Encore une fois, je remercie Monsieur Antoine de m'avoir fait découvrir cette belle et bonne tomate et je vous encourage vivement, si vous en avez l'occasion,  à assister à l'une de ses conférences : on y apprend énormément de choses... dans la bonne humeur, ce qui n'est pas plus mal !

Fiches consacrées à la tomate Ananas Bleue

Tomatotifou : http://www.tomatofifou.fr/recherche-variete-2/recherche-multicriteres/ananas-bleu-detail

Semeur.fr : https://www.semeur.fr/wiki/index.php?title=Tomate_Ananas_Bleue_OP

Tomodori : vous pouvez consulter les interventions d'Ambiorix (José Antoine) par ici

Publié dans tomates, Légumes, Serre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

georegs 17/09/2019 20:21

Bonjour,l'année dernière, j'avais des tomates bleu. Cette année j'ai eu la surprise d'avoir des tomates ananas bleu.J'ai cru à une hybridation mais tous les pieds que j'ai donné étaient de cette couleur.

Annick Boidron 18/09/2019 08:56

Bonjour, si ce n'est pas une hybridation, qu'est-ce que ça pourrait être d'autre ? Il y en a des mystères inexpliqués chez les tomates ? Bonne journée.

Cindy43 03/10/2018 11:41

Je ne connaissais pas, à une époque je faisais des tomates ananas au jardin. Je travaillais chez un horticulteur qui produisait des plans de tomates et j'en essayais un de chaque, ça fait déjà 10 ans, les anciennes variétés revenaient à la mode.

nanie 14/09/2018 07:14

j'ai appris beaucoup en te lisant !!
et belle découverte cette tomate pour moi

Eveliotis 13/09/2018 22:17

Bonsoir. Je ne pense pas que les graines ne puissent être échangées, en effet elles font partie déjà de bons nombres d'échanges depuis quelques années (j'ai obtenu les miennes à Haversquerke il y à au moins 5 ans). Le souci c'est que M. Antoine de son propre aveu en a malencontreusement distribué autour de lui alors que la variété n'était pas encore assez fixée. Du coup, bon nombre de ces ananas bleues ne sont pas stables. Quant à leur faculté d'hybridation il s'agit essentiellement de la particularité de leur stigmate proéminant. Cela ne gâche en rien ses qualités gustatives (niveau résistance et productivité on est dans la norme). Mais les ananas plus classiques lui dament le pion. C'est un grand debat pour moi que ces échanges de graines dont j'ai été et suis encore un grand adepte : ne va-t'on pas contre nature provoquer nombre d'hybridation et de nouvelles variétés sans intérêt et perdre des patrimoines génétiques. Finalement, le catalogue c'était aussi pour fixer et conserver certaines qualités ?? Bref,je m'interroge de plus en plus à ce sujet

Philippe 13/09/2018 21:37

Puisque cette tomate Ananas bleu provient d'une hybridation fortuite entre une tomate bleue (OSU blue) et l'Ananas, il y a donc un réel risque de rendre allogame nos variétés anciennes. N'est-on pas en train d'introduire le loup dans la bergerie ? Personnellement, je ne céderai pas à la mode des tomates bleues.

Rahir Pascale 13/09/2018 21:28

Ca alors, une tomate ananas bleu ! J'ai une blue et une ananas dans la serre (cette année l'une à coté de l'autre d'ailleurs) Elles feront peut-être des ptits schtroumps ensemble ... non je rigole ! Mais étonnant quand même !

Annick Boidron 27/09/2018 13:16

Qui sait, Pascale ? Tu auras peut-être des surprises l'an prochain !

maya du berry 13/09/2018 21:05

bonjour,j'ai cultivé cette tomate en 2016 et 2017,en effet je l'ai trouvé bien bonne.Cette année je n'ai pas cultivé-volontairement de bleues- j'en ai eu quand même une que je n'attendais pas; car certains disent qu'elles ont tendance à venir hybrider les autres;j'ai donc protégé ou coupé les bouquets de cette intruse!En tomates de taille moyenne je vous conseille:Cherokee black heart,everett rusty oxheart,banskia queen( une dwarf),Uluru ochre(dwarf aussi),Yellow zebra flat,que j'ai beaucoup aimé cette année (si vous ne connaissez pas).Vos articles sont toujours intéressants,merci à vous.Cordialement.

Annick Boidron 27/09/2018 13:15

Bonjour Maya,
Non, je ne connais pas ces tomates. Je voudrais toutes les tenter mais j'ai une serre plutôt petite. Par contre, je recherche une ou deux variétés vraiment naines et déterminées pour l'année prochaine. J'imagine que vous appréciez le goût des deux variétés que vous citez : je note ! (merci !)

Babou 13/09/2018 20:47

Belle tomate tant au niveau de la forme que de la couleur, pas étonnant qu'elle ait remporté des prix. De plus, elle a l'air assez grosse ?!

Annick Boidron 27/09/2018 12:58

Oui, elles sont bien grosses.

Ivette 13/09/2018 17:48

Miam et que de belles perspectives!

Annick Boidron 27/09/2018 12:57

Ah ben faut passer à la maison... je te les ferai goûter