Tout ce qui pousse dans le potager, planche 6

Publié le par Annick Boidron

Plan interactif du potagerPlanche N°7 Planche N°8 Planches N°9 et 10 Planche N°11 Planche N°12 Planche N°6 Planche N°5 Planches N°3 et 4 Planche N°2 Planche N°1 Planche N°13

Bon allez, courage ! Il faut bien avancer dans cet inventaire du potager. Mais rien n'arrête une jardinière blogueuse : j'ai mis ma veste imperméable et je suis allée prendre quelques photos de la planche 6. Ne vous étonnez pas si vous voyez des photos qui semblent plus "ensoleillées" que les autres, certaines ont été prises lundi.

La planche 6 est tout au bout à droite, juste avant la haie

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 6

Cette planche est comparable à la 12 que je vous ai montrée lundi : j'y ai aussi planté des végétaux adaptés à l'ombre. Cela dit, comme la haie est composée d'arbre caducs, le soleil passe entre les branches en hiver et au début du printemps. Enfin, quand il y a du soleil...

Photo 14 octobre

Photo 14 octobre

Les deux plantes les plus visibles sur la photo sont une capucine tubéreuse, dans le fond, et, en avant-plan, d'un jiogulan ou plante d'immortalité. Cette liane toute jolie est peu connue. Pourtant, outre ses bienfaits pour la santé, elle a aussi un petit goût sucré bien agréable dans les limonades d'été. Je lui ai consacré, il y a trois ans, un article approfondi que vous pouvez consulter ici.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 6

Jiaogulan et capucine tubéreuse sont censés grimper sur le support en branches de noisetiers. Mais ce n'est pas dans leur tempérament : ils préfèrent ramper. J'aurais dû les attacher au début de leur croissance mais ils ont profité de mon laxisme pour s'en donner à cœur joie et occuper presque tout le sol de la planche. J'ai profité d'un rayon de soleil ce lundi pour récolter de nombreuses branches de jiaogulan que j'ai fait sécher et j'ai repoussé la capucine dans ses quartiers sans cérémonie. Cela m'a permis de libérer une belle zone au centre de la planche.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 6

Dans cette zone, j'ai retrouvé pas mal de choses qui ont survécu à l'envahissement. Je vous les montre en commençant par le céleri à côtes rouges, bien gringalet mais qui va, je l'espère, prendre un peu de volume avant qu'il fasse trop froid.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 6

Surprise ! Quelques cochléaires officinales, rescapées d'un semis réalisé au printemps, ont sans doute attendu leur heure pour germer. Cochearia officinalis est une plante vivace qui pousse dans les dunes d'Europe du Nord. Je suis assez perplexe car Semailles, chez qui j'ai acheté des graines, indique qu'elle est d'origine chinoise. A creuser ! Cela dit, les petites feuilles ont un goût piquant, pas mal pour assaisonner les salades.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 6

Sous les feuilles des capucines, j'ai aussi trouvé des graines de pois usuis issus d'une culture de printemps.  C'est une variété de petit-pois que l'on cultive pour pousses qui se mangent en salade ou en légume cuit. Ces graines avaient germé et formaient déjà quelques feuilles. Comme il ne faut pas attendre que des gousses se forment pour les consommer, j'ai décidé de tenter le coup et de les repiquer. Ça fera encore une saveur en plus pour varier les salades.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 6
Tout ce qui pousse dans le potager, planche 6

Et puis, toujours vaillant tant qu'il est à l'ombre, le rau ram a bien profité de l'humidité conservée sous les tiges de la capucine et du jiaogulan. J'en récolte souvent et j'en ai déjà fait des boutures car il ne supporte pas les gelées. Voilà pourquoi il n'en reste plus qu'un tout petit bout ! (un article consacré au rau ram ou coriandre vietnamienne par ici)

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 6

Malgré toutes ces plantes, cultivées chacune en très petit nombre il faut le préciser, il me restait de la place : j'en ai profité pour continuer mes essais de légumes asiatiques qui, un peu plus d'un mois après leur semis, ont atteint une taille suffisante pour être repiqués. Je suis en train d'en installer par groupes de 2 ou 3 un peu partout dans le potager et dans la serre. Dans cette planche, j'ai repiqué des Pak-choïs Santoh Quick Yellow qui étaient censés être consommables 30 à 40 jours après le semis. Certes on pourrait les consommer mais ils sont encore bien petits. Je préfère attendre.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 6

Ensuite, il y a des mibunas.

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 6

Et des Pak choïs vibrant joy purple. Ce n'est qu'en regardant la photo que je me suis rendu compte qu'une chenille était en train d'en déguster un !

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 6

Et voilà, encore une planche de faite ! Notez qu'il y a encore une plante dont je ne vous ai pas parlé : c'est l'Hablitzia tamnoides ou épinard du Caucase. Normal, car on ne le voit plus : il ne reste que quelques vieilles inflorescences desséchées. En principe, cette liane vivace très rustique repartira au printemps. On en reparlera à ce moment-là car j'ai récolté des graines...

Tout ce qui pousse dans le potager, planche 6

Cette fois c'est fini pour la planche N°6. Je vous donne rendez-vous demain (!) pour la N°5. A demain.

Publié dans Potager, Légumes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jardin et plantes 18/10/2019 14:14

Le rendu de votre potager est vraiment attrayant !

Pascale Rahir 18/10/2019 07:54

J'ai l'impression de voyager aux quatre coins du monde : Jioguan, Pois iuis, pack choï...
Merci pour ce travail de bénédictin. Et au fait, j'avais mis ta coriandre vietnamienne en pot. Je l'ai rentrée à l'intérieur. Je la laisse dans ma cuisine ou dans la buanderie où il fait plus frais ?

Annick Boidron 18/10/2019 08:04

Bonjour Pascale, tu peux la laisser dans ta cuisine ou dans ta buanderie au choix, tant qu'elle reste à l'abri du gel et qu'elle reçoit un peu de lumière. C'est une solide ! Tu peux aussi facilement faire des boutures dans l'eau.

christine 17/10/2019 18:07

Coucou Annick
C'est toujours avec autant de plaisir que je fais le tour de ton potager virtuel
un potager plein d'exotisme et de saveurs, tu le fais voyager dit moi ton potager, un peu d'ici ou de la c'est ce qui créé la diversité
Vivement la planche 5, on va en découvrir des petites surprises
Bises annick et bonne soirée

Annick Boidron 18/10/2019 08:06

Bonjour Christine, c'est vrai que j'aime voyager. En vrai et dans mon jardin. La quantité de légumes différents qui existent semble illimitée et ceux qui viennent du bout du monde sont parfois plus faciles à cultiver que nos légumes traditionnels. Et puis, ça met de la diversité dans l'assiette. Bonne journée

Pantoufle 17/10/2019 17:24

Miam, encore des merveilles ! Très jolie la liane de Jiaogulan. Pour la capucine, ici elle a perdu de sa superbe, trop exposée au plein soleil brulant de cet été, je pense que j'aurai mieux fait de la laisser ramper plutôt que de la forcer à grimper, car elle aurait au moins profité du couvert et de la fraicheurs des mauvaises herbes alentours. A quel moment commences tu les récoltes pour la capucine d'ailleurs ? et pour le chervis ? Le chervis est totalement noir maintenant, mais je l'ai laissé en place car il tient bien debout malgré tout.
Les chenilles, quelles as du camouflage :P J'en ai u une fournée l'an passé dans un pied de basilic à la maison (arrivée de je ne sais où ?!) et j'ai mis des lustres avant de les griller !
Ton petit colis, s'il n'est pas encore près, commence au moins à prendre forme dans ma tête, j'espère que tu y trouveras des nouveautés qui te plairont :)
Bises Annick et bonne soirée !

Annick Boidron 18/10/2019 08:10

Coucou Marie. Je rrécolte les capucines après que le gel ait fait geler les feuilles. En fait, les tubercules sont assez résistants et il vaut mieux attendre le plus tard possible pour les récolter car c'est maintenant qu'ils grossissent. POur le chervis, il vaut mieux le laisser en terre un an de plus pour qu'il ait le temps de grossir et de faire de nouvelles pousses au pied que tu pourras récupérer au printemps (2021 !). Le chervi est parfaitement rustique, pas besoin de le rentrer. Bisous et à bientôt.

Michel 17/10/2019 16:22

Une vraie mine de saveurs et de curiosités !

Annick Boidron 18/10/2019 08:11

Oui, c'est le but, j'aime bien varier les plaisirs et les goûts. Bonne journée à toi