Le "petit-pois-persil" : le pois dont on mange les vrilles

Publié le par Annick Boidron

Surtout ne perdez pas votre temps à rechercher le pois-persil en français : vous ne trouveriez que des recettes de pois... et de persil ! Le parsley-pea est plus connu dans les pays anglo-saxons. J'en ai vu pour la première fois à Rosemoor en Angleterre en 2013 et je l'ai trouvé si joli (et original) que je l'ai pris en photo.

Le "petit-pois-persil" : le pois dont on mange les vrilles

Et puis je n'y ai plus pensé...

Et voilà qu'en cherchant je ne sais plus quoi dans mes archives, j'ai retrouvé la photo. Je me suis immédiatement mise en quête de graines. Dans ces cas-là, je suis assez têtue. J'en ai trouvé au Canada, chez westcoastseeds.com.

La suite est logique : semis, croissance et apparition des premières vrilles bizarres. J'ai du pois-persil dans mon potager !

Le "petit-pois-persil" : le pois dont on mange les vrilles

Bon, vous avez compris : "on" a sélectionné des pois aux vrilles déformées qui font effectivement un peu penser à du persil. Qui est "on" ? Je cherche...

Vrille de pois "normal" et vrille de pois-persilVrille de pois "normal" et vrille de pois-persil

Vrille de pois "normal" et vrille de pois-persil

Ce sont ces vrilles que l'on mange. Elles ont un goût de...petit-pois. Soit dit en passant, pour ceux qui l'ignoreraient, le plant entier de tous les petit-pois est comestible (et bon).

Ces jolies vrilles ont un intérêt principal : elles sont décoratives (et font parler tout invité un tant soit peu curieux). On peut les manger fraîches ou les faire sécher au four. Posez-les simplement sur la grille pendant 5 minutes à 200°C. Attention : surveillez !

Comment résister à une petite vrille aussi fraîche ? Il m'arrive souvent d'en grignoter crues lors de mes promenades au potager. A droite : les vrilles séchées gardent leur forme.Comment résister à une petite vrille aussi fraîche ? Il m'arrive souvent d'en grignoter crues lors de mes promenades au potager. A droite : les vrilles séchées gardent leur forme.

Comment résister à une petite vrille aussi fraîche ? Il m'arrive souvent d'en grignoter crues lors de mes promenades au potager. A droite : les vrilles séchées gardent leur forme.

Vous allez me dire (peut-être) que je fais bien des histoires pour un petit-pois aux vrilles déformées. Que voulez-vous, je trouve amusantes toutes ces variations d'une même espèce. Le travail de sélection que cela implique me laisse admirative. Peut-être qu'un jour nous aurons des pois-raves, qui sait ?

Si on les laisse pousser, les parsley-peas sont sensés porter des pois-croquants un peu plus tard dans la saison. Mais les pois-croquants, j'en reparlerai bientôt plus en détails.

Si les petits-pois vous intéressent, voici les autres articles du blog à leur sujet :

Je vous quitte, je vais ressemer un peu de pois-persil, histoire d'en avoir tout l'été !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pantoufle 10/02/2020 14:22

Merci de m'en avoir glissé dans l'enveloppe Annick ;) Je suis ravie, et j'ai comme toi découverts cette plante, en tout cas ça lui ressemblait, en Angleterre ! Mais au resto :P Sur des tartines d’œufs brouillés, les meilleurs de ma vie ! Je suis ravie, je touche au but, de pouvoir reproduire ce repas qui me rappel tant de bons souvenirs, chez moi ! Hâte de semer !
Tu peux me donner une idée de l'espace nécessaire à leur semi ? comme des petits pois normaux ? Plein de bises et de mercis, je file maintenant me renseigner sur l'aubergine 'Appel green' :)

anonyme 17/06/2018 20:10

Et voilà encore une originalité ! Une découverte pour moi ! Je souris en lisant vos articles, j'adore votre curiosité, votre obstination et votre ténacité et j'aime aussi parce que je suis un peu moins bête après les avoir lus.

michel 17/06/2018 12:28

Merci beaucoup pour toutes ces découvertes, je prends des notes et je vais essayer d'en commander, j'adore ce côté léger et aérien pour garnir les assiettes ! C'est top !

Annick Boidron 20/06/2018 09:54

Avec un peu de chance et pas trop de limaces, je devrais en récolter des graines, Michel. Bonne journée

Elise 17/06/2018 10:49

AH chouette, encore un truc bizarre. J'adore ! :-)
Les petits pois, seulement crus, quand ils claquent sous la dent pour révéler un intérieur juteux et sucré, miam !
Mais en boîte c'est même pas la peine.
Les ocas poussent bien. Le reste n'a hélas pas pris.
ELise

Annick Boidron 20/06/2018 09:55

Coucou Elise ! Bonjour à tes poulettes et aux ocas. POur le reste : cent fois sur le métier, etc... il faudra repasser un jour par Bouillon !

PATOU55 17/06/2018 10:46

bonjour et merci pour cette info. Je ne connaissais pas du tout. C'est très original. Ce qui est merveilleux c'est qu'on en apprend tous les jours dès qu'on s'intéresse un peu à la nature. Bonne journée

Annick Boidron 20/06/2018 09:56

Je trouve aussi que la nature est une source de découvertes extraordinaires, ça n'arrête pas ! Bisous

catherine 17/06/2018 10:20

j'aime beaucoup ce genre d'articles, parce que j'ai l'impression d'entrer en quatrième dimension! celle du potager bien sûr :-P
j remarque que je ne connais en fait que peu de plantes du potager (comme tout un chacun je suppose)
alors merci pour tes recherches originales! ce pois-persil est étonnant!!
bises du dimanche