Poivrons et aubergines : éloge de la fidélité...et quelques entorses

Publié le par Annick Boidron

Voilà au moins une dizaine d'années que je sème des poivrons, des piments et des aubergines. J'avoue avoir beaucoup "papillonné" au début : il faut bien faire ses premières expériences. Mais à présent, est-ce la maturité ? je me rends compte que je deviens plus fidèle : je me limite (presque) aux quelques variétés qui m'ont donné entière satisfaction dans le passé.

Avant tout : la photo de famille (en deux parties)

De gauche à droite : caviar calabrais, Oda, Sivrija, Alpina, Chocolat, Purple glowing in the dark et, tout à droite, une rangée composée de mini poivrons : des ronds doux et des piri piri allongés, plus piquants.

De gauche à droite : caviar calabrais, Oda, Sivrija, Alpina, Chocolat, Purple glowing in the dark et, tout à droite, une rangée composée de mini poivrons : des ronds doux et des piri piri allongés, plus piquants.

Les autres ont le même âge mais sont plus grands :

Ici nous avons à l'arrière plan quelques poivrons manganji qui poussent à toute vitesse, des poivrons "bishop crown" et "de Porto" qui sont, j'en suis presque sûre maintenant, la même variété (j'en reparlerai) et quelques plants d'une autre sorte de "piri piri" portugais : de très grands plants qui produisent beaucoup de bons piments.

Ici nous avons à l'arrière plan quelques poivrons manganji qui poussent à toute vitesse, des poivrons "bishop crown" et "de Porto" qui sont, j'en suis presque sûre maintenant, la même variété (j'en reparlerai) et quelques plants d'une autre sorte de "piri piri" portugais : de très grands plants qui produisent beaucoup de bons piments.

La fidélité a un gros avantage : on sait à quoi s'attendre et s'adapter en conséquence. Je sais, parmi mes plants, qui est plutôt précoce et qui est plus lent, de quoi chacun a besoin pour être en forme et comment réagir quand quelque chose ne va pas. Comme avec un vieux mari, vous avez raison. Notez tout de même qu'après une sélection rigoureuse, il en reste encore une dizaine...

Je les connais si bien que je suis devenue capable de reconnaître les jeunes plants, rien qu'à leur feuillage.

Oda, aux fruits violets a des feuilles aux des nervures violettes.Oda, aux fruits violets a des feuilles aux des nervures violettes.

Oda, aux fruits violets a des feuilles aux des nervures violettes.

Les jeunes plants du poivron Alpina, aux fruits jaune clair sont très pâles, presque jaunes.Les jeunes plants du poivron Alpina, aux fruits jaune clair sont très pâles, presque jaunes.

Les jeunes plants du poivron Alpina, aux fruits jaune clair sont très pâles, presque jaunes.

Sivrija aux fruits allongés a des feuilles plus fines et plus longues que les autresSivrija aux fruits allongés a des feuilles plus fines et plus longues que les autres

Sivrija aux fruits allongés a des feuilles plus fines et plus longues que les autres

Bon, vous me direz, ce n'est pas très utile. Oui, mais c'est amusant (et pratique quand on perd les étiquettes en route).

Allez, parlons un peu des aubergines : je les oublie toujours. Regardez comme elles poussent bien, elles aussi :

Mix d'aubergines "Green apple" et "Little finger".

Mix d'aubergines "Green apple" et "Little finger".

Petite anecdote : l'un des plants de Green apple a les feuilles panachées ! Je ne sais pas si ce caractère restera mais je trouve ça amusant.

Elle sera sans doute moins vigoureuse que les autres mais je la garde pour son originalité, celle-ci.

Elle sera sans doute moins vigoureuse que les autres mais je la garde pour son originalité, celle-ci.

Des petites tentations quand même par-ci, par-là

Ces variétés de poivrons et d'aubergines, je les aime et je les garde. Mais parfois, la tentation est trop forte. Si on vous écrit par exemple : "j’ai une longue violette hâtive qui donne de très bon résultat hors serre", comment voulez-vous résister ? Surtout quand il est question d'aubergines et que les aubergines... ce n'est pas mon fort ! Ces quelques nouveautés, je les ai semées un peu après les autres, elles sont encore toutes petites et ne produiront sans doute qu'en fin de saison.

Les nouvelles aubergines : "Longue violette hâtive" et "Thaï long verte" de Fabio. Merci Fabio.

Les nouvelles aubergines : "Longue violette hâtive" et "Thaï long verte" de Fabio. Merci Fabio.

Si tout se passe bien, je devrais obtenir ceci :

Aubergine longue violette hâtive sur le site de Kokopelli
Longue violette hâtive
Aubergine Thai long green

Les photos de ces deux variétés viennent du site de Kokopelli, vous pouvez cliquer sur l'image pour accéder à leur fiche.

Mais il y a aussi deux nouvelles variétés de piments reçues de Michel qui m'a déjà fait découvrir un de mes préférés : l'excellent manganji (et aussi les margoses, le géranium jester's jaket et bien d'autres choses). Il m'a envoyé deux nouvelles variétés de poivrons irrésistibles : l'une s'appelle sugar rush peach : une variété à la fois sucrée et pimentée et l'autre, d'après ce que j'arrive à déchiffrer sur l'étiquette est un poivron d'orignie croate appelé roga, ce qui signifie corne (merci Google traduction).

photo de poivron sugar rush peach
Photo tomatotifou
photo de poivron croate
Photo : Seeds galery shop

Si je suis aussi vague, je dois le confesser, c'est parce j'ai égaré la lettre dans laquelle Michel décrivait ces variétés. Elle est pourtant restée longtemps sur la petite table à côté du canapé. Sans doute trop longtemps !  (Et dire que certains "admirent mon organisation" !). Ces graines commencent seulement à germer.

Poivrons et aubergines : éloge de la fidélité...et quelques entorses

Enfin, dernier venu dans la petite bande : un piment qui vient directement de Malaisie. C'est Jessica qui m'en a envoyé les graines en février de l'année passée mais, Covid aidant, elles ne sont arrivées qu'en... juillet. Trop tard, donc. J'ai bien failli les oublier mais heureusement, je les ai retrouvées à temps et semées. J'attends...

Je devrais obtenir quelque chose comme ça :

piment oeil d'oiseau aussi appelé Cili padi en malaisie
Photo sous licence creative Common -Daniel Risacher, CC BY-SA 3.0 -

Si j'ai bien compris, "Cili padi" est un nom générique donné en Malaisie à toute une série de petits piments très relevés, appelés aussi "œil d'oiseau" dans de nombreux pays. Ça va déménager !

Je vais en rester là : je voulais aussi vous parler de l'éclairage et comparer l'évolution des poivrons "gâtés" qui poussent bien au chaud sous la lampe et ceux qui sont restés derrière la fenêtre mais cet article est déjà bien long et va mettre des heures à se charger, alors je continuerai la série dans quelques jours. A bientôt.

Publié dans Poivrons, technique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Maïa 17/03/2021 04:09

Quel joli article, ça donne envie de se lancer dans la culture de poivron. Quelle variété conseillez-vous si vous arrivez à en choisir ...seulement une ?
Je vais suivre avec intérêt le résultat des aubergines, chez moi je n'ai jamais eu une très grosse production, faute de soleil et de chaleur je pense.
Cordialement,
Maïa

Annick Boidron 17/03/2021 07:58

Eh sans hésiter ce serait le poivron caviar calabrais. Je l'ai cultivé pour la première fois l'année passée, mais j'ai eu l'occasion de l'observer dans un autre jardin auparavant. Il est très productif et donne de bon poivrons assez charnus et bien rouges.
Quant aux aubergines, je suis dans le même cas que vous : jamais une belle récolte sauf exceptionnellement avec "green apple". Je pensais aussi au manque de chaleur mais l'année dernière a été très chaude et ça n'a pas été plus glorieux. Quelqu'un m'a parlé dans le temps d'une taille "à trois feuilles" je vais essayer ça cette année.

Valérie 16/03/2021 14:50

Quelle belle collection ! J'avoue que j'ai raté cette année le bon moment pour semer mes poivrons et piments. Je pensais que mes plants allaient passer l'hiver mais ils ont du prendre un courant d'air... Bah, ce sera pour l'année prochaine ;-)
Une question : utilises-tu le gravier que l'on voit sur les photos comme paillage ?
Amicalement
Valérie

SOLISE 16/03/2021 11:51

Bonjour Annick et vous tous. Beau travail comme toujours, super ! je suis dans mes semis aussi mieux réussis que l'an dernier grâce à une baie vitrée installée depuis. J'ai bien pris note des variétés de poivrons que je ne connaissais pas, si vous avez la possibilité et le temps d'échanger des graines je suis preneuse...Merci. Cette année je me suis lâchée sur les semences de Semailles, j'ai eu plus de trois semaines d'attente...le supplice du jardinier !!! Bonne nouvelles je pourrai partager ....
Bonnes cultures à tous.

Rahir Pascale 15/03/2021 10:48

Me réjouis d'avoir ton comparatif "à la dure" et sous lampe. Bises

Babou 14/03/2021 20:55

Encore une belle sélection .... mais au secours je suis en retard! ... mes poivrons sont riquiqui comparés aux vôtres !!

Annick Boidron 15/03/2021 12:36

Bonjour Babou, non non, c'est moi qui ai commencé très tôt. Certains diront trop tôt. J'aime bien avoir des plants déjà bien gros pour les mettre en pots ou les planter dehors en mai, mais même s'ils sont plus petits, ils poussent et produisent quand-même.