Giboshi garden : une pépinière comme je les aime... et tout ce que j'y ai trouvé

Publié le par Annick Boidron

Quelle découverte ! Voilà une nouvelle pépinière géniale qui vient de s'ouvrir pas (trop) loin de chez moi. A Foy-Notre-Dame, près de Dinant, pour être précise.

Photo : Giboshi Garden

Photo : Giboshi Garden

J'avoue qu'en arrivant, j'étais un peu perplexe : un cadre certes charmant mais quiressemblait un peu à un chantier de construction avec quelques toutes jeunes plantations et deux grandes serres-tunnel. Quelques longues tables présentaient un choix de plantes : pas mal, mais faire 60 km pour ça... Mon avis a bien changé quand je suis entrée dans les serres. Parce que là, mes amis ! C'est l'île de la tentation... botanique, bien entendu. Vous n'imaginez pas le choix.

Photo extraite de la page facebook de Giboshi garden (avec autorisation)

Photo extraite de la page facebook de Giboshi garden (avec autorisation)

Giboshi garden est spécialisé dans les plantes à feuillage décoratif : c'est une excellente idée. A ce propos, saviez-vous que "Giboshi est le nom japonais donné à l'Hosta, plante de feuillage par excellence" : je viens d'apprendre ça sur la page facebook de la pépinière. Et effectivement, des hostas, ce n'est pas ce qui manque : vous ne voyez, ci-dessous, qu'une petite partie de la collection.

Photo extraite de la page facebook de Giboshi garden (avec autorisation)

Photo extraite de la page facebook de Giboshi garden (avec autorisation)

Mais cet endroit a encore bien d'autres attraits. Allez, je vous en cite quelques-uns, ça vous donnera peut-être envie d'aller y faire une tour :

  • Le choix est vraiment vaste car il y a peu d'exemplaires de chaque variété
  • Les plantes sont rayonnantes de santé
  • Tout est produit sur place : ici, pas de plantes fabriquées à la chaîne dans des usines à petits pots.
  • Les contenants sont bien grands et les plantes bien développées. A tel point que j'ai déjà effectué quelques divisions dès la plantation.
Si la Lysimachia punctata 'Alexander' est aussi vigoureuse que les autres lysimaques que je connais, j'aurai vite une belle touffe à partir de ces quelques éclats.

Si la Lysimachia punctata 'Alexander' est aussi vigoureuse que les autres lysimaques que je connais, j'aurai vite une belle touffe à partir de ces quelques éclats.

Bon, vous avez compris, Giboshi est devenu en deux-deux une de mes pépinières préférées. Mais reprenons depuis le début. La raison, ou plutôt le prétexte, qui m'a amenée jusque là, la voici :

Giboshi garden : une pépinière comme je les aime... et tout ce que j'y ai trouvé

C'est une (future) promenade comprise entre deux haies d'arbres indigènes, essentiellement des charmes et des aubépines. Je cherche à la rendre intéressante en y plantant, ici et là, quelques espèces qui se plaisent dans un sous-bois assez clair. Il ne s'agit pas de créer des parterres mais plutôt d'ajouter des points d'intérêt répartis le long du chemin. J'ai donc besoin de plantes résistantes... et bien visibles car le tondeur en série qui officie dans le jardin ne fait pas dans le détail !

J'avais pourtant dit "juste un petit chemin qui ondule".

J'avais pourtant dit "juste un petit chemin qui ondule".

Allez, je vous montre un peu les plantes que j'ai ramenées et comment je les ai installées :

Les hostas : j'en ai choisi trois et je regrette déjà de ne pas en avoir pris plus. De gauche à droite : 'Hands-up', 'Little devil' (devant) et 'Gold edger'

Les hostas : j'en ai choisi trois et je regrette déjà de ne pas en avoir pris plus. De gauche à droite : 'Hands-up', 'Little devil' (devant) et 'Gold edger'

Les deux plus grands : Gold edger et Hands-up ont des feuilles épaisses et sont, parait-il, résistants aux limaces. Je les ai plantés dans la haie.

J'ai bien soigné la plantation : bon arrosage et paillis épais. A eux de jouer, maintenant.
J'ai bien soigné la plantation : bon arrosage et paillis épais. A eux de jouer, maintenant.

J'ai bien soigné la plantation : bon arrosage et paillis épais. A eux de jouer, maintenant.

Quant à 'Little devil', j'ai eu pitié de sa petite taille : j'ai préféré l'installer dans un vieux pot que j'ai déposé là, un peu comme s'il était oublié... mais non !

Quant à 'Little devil', j'ai eu pitié de sa petite taille : j'ai préféré l'installer dans un vieux pot que j'ai déposé là, un peu comme s'il était oublié... mais non !

Derrière un tas de bûches, voici Solidago flexicaulis ... 'variegata', bien-sûr ! Il a l'air tout perdu, mais ça pousse vite ces choses-là... enfin, j'espère.

Derrière un tas de bûches, voici Solidago flexicaulis ... 'variegata', bien-sûr ! Il a l'air tout perdu, mais ça pousse vite ces choses-là... enfin, j'espère.

 J'espère, en été, voir ses verges d'or onduler au-dessus de bûches.

J'espère, en été, voir ses verges d'or onduler au-dessus de bûches.

Pachysandra terminalis estun couvre-sol bien connu, réputé pour son côté un peu "envahissant". A cet endroit , ça ne pose pas de problème. La variété... 'variegata' (pour changer !) est moins vigoureuse.

Pachysandra terminalis estun couvre-sol bien connu, réputé pour son côté un peu "envahissant". A cet endroit , ça ne pose pas de problème. La variété... 'variegata' (pour changer !) est moins vigoureuse.

Le Lamium maculatum 'White Nancy' est terriblement lumineux. Je l'adore.

Le Lamium maculatum 'White Nancy' est terriblement lumineux. Je l'adore.

Encore une toute belle : Ajuga reptans 'Burgundy Glow'

Encore une toute belle : Ajuga reptans 'Burgundy Glow'

Les polémomiums se plaisent bien aux quatre moineaux. Celui-ci appartient à l'espèce Polemonium reptans : il devrait s'étaler. Le nom de la variété est 'Touch of class'.

Les polémomiums se plaisent bien aux quatre moineaux. Celui-ci appartient à l'espèce Polemonium reptans : il devrait s'étaler. Le nom de la variété est 'Touch of class'.

Et pour terminer, celle que je désirais plus que tout (ou presque) : la pulmonaire 'Diana Clare', présentée dernièrement par Carol Klein dans "Gardeners' world".

Pulmonaria 'Diana Clare' : elle était sur ma liste. Maintenant, elle est dans mon jardin.

Pulmonaria 'Diana Clare' : elle était sur ma liste. Maintenant, elle est dans mon jardin.

A propos des "mauvaises herbes"

Ça ne vous aura sans doute pas échappé : toute cette zone est colonisée par l'égopode (alias podagraire, alias herbe aux goutteux, alias, le plus souvent, "cette saleté"). Mais ça ne me fait pas peur ! Outre le fait que l'égopode, je la mange, je me suis habituée à vivre avec elle. L'éradiquer est de toutes façons impossible. Aussi, je me contente d'enlever les racines là ou j'installe mes plante et j'essaye de leur donner les meilleures conditions de croissance possible au début de leur vie. En fin de compte, si on aime les environnements un peu "nature", l'effet n'est pas moche du tout.

Plusieurs hellébores poussent et fleurissent sans problème au milieu des égopodes. (En bas à gauche, un gouet tacheté, spontané)

Plusieurs hellébores poussent et fleurissent sans problème au milieu des égopodes. (En bas à gauche, un gouet tacheté, spontané)

Il est possible que certaines de ces plantes ne se plaisent pas à l'endroit que je leur ai assigné. Ce n'est pas grave, je les déplacerai.

Je vais continuer mes petites plantations au fur-et-à-mesure ds mes trouvailles et coups de cœurs : je voudrais notamment ajouter des fougères. Mais il reste toute une zone à laquelle je n'ai pas encore touché, c'est la partie du chemin qui monte : celle qui est toute tondue (pour le moment).

Elle est bordée d'un côté par la propriété des voisins et une bien laide clôture.

Giboshi garden : une pépinière comme je les aime... et tout ce que j'y ai trouvé

J'aimerais y ajouter un peu d'intérêt tout en dissimulant la clôture mais en conservant un aspect naturel et... un couvert végétal au sol. J'ai pensé à des sureaux et, plus sophistiqués, à des Hydrangéas involucrata (ici) et aspera (ici). Me voici donc OBLIGÉE d'aller (rapidement) faire un tour à la pépinière de la Thyle chez Thierry de Ryckel !

Cet article pourrait peut-être vous faire penser qu'à Giboshi garden, on ne trouve que des plantes d'ombre ou de mi-ombre. Mais pas le moins du monde. Je vous montre une dernière acquisition, plantée au soleil, celle-ci : une hémérocalle.

Hemerocallis fulva 'Kwanso variegata'.

Hemerocallis fulva 'Kwanso variegata'.

Selon les conseils reçus lors de l'achat, il faut diviser la plante régulièrement pour conserver les belles rayures blanches. Il y avait d'autres hémérocalles au feuillage panaché jaune, plus "stable". Mais j'ai tout de même choisi celle-ci car, dans le domaine des "variegatas" j'ai une nette préférence pour le blanc.

Enfin, pour terminer, voilà tout ce que vous devez savoir pour organiser votre visite à Giboshi garden :

 
Adresse : Chemin de Mahene, 5500 Foy-Notre-Dame, Belgique
La pépinière est ouverte les jeudi, vendredi et samedi de 9 à 16 h

Il n'y a pas de site internet (le lien qui figure sur l'affiche ne fonctionne pas... ou alors, je suis particulièrement nouille) mais il existe une page Facebook très vivante, avec beaucoup de photos et quelques vidéos.

Si vous voulez vous occuper dans la région, sachez que Foy Notre Dame est un très joli village à proximité de Dinant.

A une demi-heure de là, se trouve la fameuse pépinière Ortie Culture.

Et enfin, d'ici peu, cerise sur le gâteau, vous pourrez vous procurer les légumes  cultivés avec passion dans la serre voisine par Eric, du Jardin de la Grelinette.

Alors, ce n'est pas une bonne idée de balade, ça ?

Alors, ce n'est pas une bonne idée de balade, ça ?

Ah oui ! Je suis désolée pour les personnes qui habitent un peu trop loin. Mais qui sait, un de ces jours, vos pas vous conduiront peut-être du côté de Dinant.

PS J'espère que je n'ai pas fait d'erreurs dans les noms de plantes. Si vous en repérez, prévenez-moi. Merci. Et bisous, tant qu'on y est.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Eric Bossart 03/08/2021 21:44

Eh bien Annick, je découvre ton post aujourd'hui ... toi, amie des plantes et des animaux, des haies, des grandes étendues riches en biodiversité, et même des fourmis (tu te rappelles ?) ... merci beaucoup pour ces commentaires que tu livres. 40 ans que nous ne nous sommes pas vus, mais toujours cette même passion de la nature et de la biodiversité. MERCI. Je serai heureux de te revoir bientôt. Bises :)

geraldine 02/05/2021 21:18

Trop loin dommage. J'adore les hostas et y songe depuis un moment pour un endroit ombragé du jardin. J'ai vu dans une vidéo qu'ils sont comestibles, mais je les trouverais trop beaux pour les manger, je pense que les limaces par contre n'hésiteront pas .

Marie 20/04/2021 22:34

Trop bien !!! Quel endroit de perdition, encore ! Merci pour le tuyau ! On ira y faire un p'tit tour .... Très amusant cet aménagement en lisière. J'ai toujours aimé mais j'aime de plus en plus les feuillages. Les polygonatum s'intégreraient bien aussi dans un tel milieu. J'en ai eu un aux feuilles vert clair nervurées d'or du plus bel effet. Faute de lui avoir trouvé son terrain idéal, il a malheureusement disparu. Il y en a un "variegata", bordé de blanc... Tout un monde à découvrir ces plantes de sous-bois... Pour étoffer la haie, pourquoi pas une aubépine pour les fleurs et les baies, de l'érable champêtre qui est tout doré en automne ? Belle fin de semaine !

Valérie 20/04/2021 15:03

Merci pour cette découverte. J'habite vraiment trop loin de cette pépinière pour aller y faire un tour, mais j'aime bien ce focus sur les "plantes à feuillage". On est souvent (moi la première) concentré sur les fleurs mais là aussi, il existe une diversité incroyable. Et puis je les trouve reposantes quand on a besoin de calme et de sérénité.

sandrine boucher 19/04/2021 22:21

Bonjour Annick, petite question : comment fais-tu pour éviter que l'égopode n'étouffe tes plantations ? Refais-tu régulièrement une "no-go zone" autour de tes nouvelles venues ? OU bien celles-ci arrivent à survivre même submergées ? Bien à toi
Sandrine, la "maman" de la BD La Folle histoire des Plantes ;-)

Annick Boidron 20/04/2021 08:18

Bonjour Sandrine, je fais une zone "no-egopode" autour de la plante le temps qu'elle s'installe (tant qu'elle me parait fragile, c'est très subjectif). J'utilise aussi beaucoup les autres plantes dites "envahissantes" comme le muguet ou l'aspérule odorante ou des géraniums macrorrhizum... au fil des années je sais plus ou moins ce qui va se plaire. Cela dit, ce n'est pas "la méthode infaillible d'Annick Boidron pour se débarrasser de l'égopode", même après des dizaines d'années, j'en vois encore apparaitre à certains endroits (et je le laisse pousser aussi à d'autres endroits car c'est tout de même une jolie plante et je préfère largement des égopodes à une bâche en plastique). Bien le bonjour à Azade et merci pour ton message car, du coup, je me rends compte que je ne reçois plus les notifications. Je vais regarder à ça. Bonne journée Sandrine.

Pascale Geniès 19/04/2021 21:43

Très très contente que pour la première fois je crois, mon commentaire ait survécu au Jeton Invalide, un grand mystère ce jeton...
Annick, j'adore votre blog. Même mon compagnon vous connaît car je cite toujours les Quatre-Moineaux et je vous imite sans aucune dignité, essayant vos trouvailles quand j'y arrive.
Je suis depuis longtemps sur Graines De Troc et j'ai appris avec plaisir que vous aussi mais je crois qu'on ne peut pas choisir son Troqueur. J'ai cru vous avoir trouvée en commandant L'Effarante Rouffiange, mais la région ne correspondait pas, et c'est tant mieux vu que ce troqueur était fort mal emboûché (ca ne m'était jamais arrivé, et là, deux fois sur GdT). Je crois que l'épi des mies Arend les gens un peu dingos. Mille fois merci pour m'avoir fait découvrir l'épiaire, essayée aujourd'hui. Un bonheur !
Excusez-moi, mais j'essaie de rattraper le temps perdu à ne pouvoir commenter et vous dire combien j'apprécie vos textes. Si vous avez envie de venir passer un moment dans notre belle région du Limousin, je serais ravie de vous accueillir...
Pascale

Annick Boidron 20/04/2021 08:39

En effet, c'est toujours un grand mystère pour moi cette histoire de jeton...et pour les "informaticiens" d'overblog car depuis des années rien ne change et je ne suis pas la seule dans le cas. Quoi qu'il en soit merci pour votre opiniâtreté et votre long commentaire. Vous avez bien raison de "m'imiter", croyez bien que, moi aussi j'"imite" les autres. Je ne vais plus sur Graines de Troc car j'ai eu trop de "blagues" avec des personnes malhonnêtes qui envoient des graines périmées ou qui ne correspondent pas à ce qu'on avait demandé. Dommage car l'idée est excellente.
Encore merci de suivre mon blog et, qui sait, à bientôt dans le Limousin (l'invitation vaut aussi, bien-sûr, si vous passez par Bouillon).

Pascale Geniès 19/04/2021 21:35

Bonjour Annick,
Connaissez-vous le nom des jonquilles à droite près de votre Hemerocallis fulva 'Kwanso variegata'. ?
Merci

Annick Boidron 20/04/2021 08:45

Ce sont des narcisses "Thalia"

Isabelle Olikier 19/04/2021 20:42

Belle découverte !
Et si je peux te suggérer une bonne idée : pour les hydrangeas, va donc faire un petit tour du côté de Damme, tant qu'on y est dans les noms japonais... Ajisai

Annick Boidron 20/04/2021 12:11

Super ! Merci pour le lien. Maintenant que tu en parles je me souviens avoir vu passer le lien et avoir pensé, c'est bien mais c'est loin ! D'un autre côté, les prix pratiqués et le choix incroyable justifient sans doute le déplacement...

Isabelle Olikier 20/04/2021 10:17

Un article qui date mais tu l'as peut-être raté :
http://alittlebitofparadise.eklablog.com/ajisai-pepiniere-d-exception-a-damme-a126725160

Annick Boidron 20/04/2021 08:56

Serait-ce la mode de donner un nom japonais à sa pépinière ? Quoi qu'il en soit, merci pour le lien. Le site en lui-même est déjà bien intéressant et, bien-sûr, tentant. Côté prix, la différence est flagrante. J'attendrai pourtant que les choses se calment du côté COVID avant d'aller y faire un tour car Damme, ce n'est pas la porte à côté et j’imaginerais très bien un petit séjour dans la région, incluant une visite à la pépinière, un petit resto, une nuit ou deux à l'hôtel... "comme avant" !

Monique D 19/04/2021 20:38

Une belle découverte cette pépinière. J'ai vraiment l'impression que l'on peut y trouver de petites merveilles.
Merci.

Annick Boidron 20/04/2021 09:00

C'est l'impression que j'ai eue aussi. Le propriétaire est un passionné et ça se sent vraiment : ce n'est pas le genre à proposer des trucs banals. C'est vrai qu'on peut presque tout trouver en vente par correspondance mais certainement pas dans cette qualité.

Rahir Pascale 19/04/2021 19:47

Ca c'est une invitation au voyage ! Encore une adresse que dis-je trois de plus à ajouter au carnet des Potes fleurs. Vivement que l'on puisse un jour organiser tout ça ! Bisous et merci pour les infos toujours top

Annick Boidron 20/04/2021 09:01

On va être bien occupées ! Va falloir astiquer sa petite broche !

Bonne journée Pascale