Oh ! Des fleurs ! Mais pas beaucoup...

Publié le par Annick Boidron

En attendant la "grande explosion" promise mais qui tarde à arriver, je me suis appliquée à repérer les fleurs et les feuillages qui égaient malgré tout le jardin. Ce n'est pas la folle abondance et le chatoiement des couleurs, mais c'est déjà ça.

Je commence par le coin le plus fleuri. Paradoxalement, il est complètement à l'ombre, derrière la maison.

Ce sont les rhododendrons nains rouges et les lunaires qui apportent de la couleur.

Ce sont les rhododendrons nains rouges et les lunaires qui apportent de la couleur.

Quand il fait sec, cet endroit sent merveilleusement bon. Ce ne sera pas pour cette année, j'en ai bien peur : à peine écloses, les fleurs de rhododendrons tombent déjà à cause de la pluie ! Heureusement, les lunaires resteront jolies plus longtemps.

Voici, ci-dessous, un autre endroit du jardin que j'aime beaucoup. En cette période, il devrait commencer à s'animer de tout un méli-mélo de fleurs bariolées très joyeux. J'attends...

Oh ! Des fleurs ! Mais pas beaucoup...

Ce n'est pas encore la joyeuse pagaille que j'aime tant mais on aperçoit tout de même quelques notes de couleurs avec les jolies tulipes batalinii 'Bronze Charm' et les muscaris 'Fantasy Creation' rigolos. (de chez Natural bulbs)

Ces petites tulipes botaniques devraient se naturaliser mais j'en ajouterai tout de même d'autres l'année prochaine.
Ces petites tulipes botaniques devraient se naturaliser mais j'en ajouterai tout de même d'autres l'année prochaine.

Ces petites tulipes botaniques devraient se naturaliser mais j'en ajouterai tout de même d'autres l'année prochaine.

Ces tulipes devraient bien se marier avec le polémonium 'stairway to Heaven' (un peu mouillé sur la photo). Il est, lui aussi, très lumineux. Je ne l'ai vraiment pas bien mis en valeur, coincé entre une touffe de narcisses défleurie et quelques ails sphaerocephalon qui se ressèment partout : une vraie calamité !

Polémonium à déplacer et, pourquoi pas, à diviser.

Polémonium à déplacer et, pourquoi pas, à diviser.

En parlant de plantes "lumineuses", heureusement qu'il y a les feuillages. En début de végétation, les heuchères sont particulièrement radieuses. Celle-ci, l'heuchère 'caramel', s'accorde bien au petit lierre panaché en attendant la floraison des Adenophora confusa aux clochettes bleues (graines du SOL), en arrière-plan.

Je ne me lasse pas de ces heuchères. J'ai un ami très cher qui en possède une version géante et qui ne manquera pas de m'en donner une petite bouture prochainement (si, si !).

Je ne me lasse pas de ces heuchères. J'ai un ami très cher qui en possède une version géante et qui ne manquera pas de m'en donner une petite bouture prochainement (si, si !).

Pour continuer avec les feuillages, que pensez-vous de celui de la renouée 'red dragon' ? N'est-elle pas encore plus belle quand elle est jeune ?

Joli contraste entre le vert tendre des "mauvaises herbes" et le pourpre de la toute jeune renouée. J'aime beaucoup.

Joli contraste entre le vert tendre des "mauvaises herbes" et le pourpre de la toute jeune renouée. J'aime beaucoup.

Revenons aux fleurs avec un invasive : la scille d'Espagne. C'est, parait-il, une concurrente de la jolie jacinthe des bois indigène. Cette plante était déjà présente dans le jardin quand nous sommes arrivés. En 33 ans, elle s'est multipliée et on en retrouve jusqu'à... trois mètres de la touffe d'origine. Question "invasion" je pense que la situation n'est pas trop inquiétante. Alors, elle reste là : c'est une si jolie plante !

Oh ! Des fleurs ! Mais pas beaucoup...

Un peu plus loin, comme Vénus sortant de l'onde ( ben quoi ? ), une hellébore fétide dorée surgit entre les plantes au feuillage plus sombre (à l'arrière-plan, les aconit 'little sparrow' qui viennent de la pépinière Alma Horta). C'est une plante qui provient d'un semis : sur tout un sachet, une seule avait le caractère doré annoncé : celle-ci !

Oh ! Des fleurs ! Mais pas beaucoup...

Dans le même genre d'environnement, soit en sous-bois clair, la jolie et délicate Corydalis ochroleuca offerte l'été dernier par Marie Noëlle prend ses marques et apporte une note vivifiante. Elle aussi, je vais la multiplier. D'autant plus qu'elle fleurit pendant tout l'été jusqu'aux gelées : une perle !

Je la trouve bien charmante cette petite corydale devant un tapis d'aspérule odorante.

Je la trouve bien charmante cette petite corydale devant un tapis d'aspérule odorante.

Plus sombre mais très raffiné, voici mon unique exemplaire d' Anthriscus sylvestris ‘Ravenswing’ . Je précise MON unique exemplaire car s'il se ressème abondamment c'est toujours en version "verte". Dommage !

Oh ! Des fleurs ! Mais pas beaucoup...

Alors, que pourrais-je encore vous montrer ? Peut-être ce petit coin du talus orienté plein Sud ? Pour le moment, il ne souffre ni de la chaleur ni de la sécheresse. Toujours pas beaucoup de fleurs mais les tiges s'allongent et on aperçoit quelques boutons floraux. En attendant, ce sont les feuillages qui, une fois encore, mettent un peu d'ambiance.

Ah non, il n'y a pas que des feuillages : on distingue les fleurs roses d'un dicentra dont le nom s'est perdu et les fleurs des euphorbes 'Ascot Rainbow'.

Ah non, il n'y a pas que des feuillages : on distingue les fleurs roses d'un dicentra dont le nom s'est perdu et les fleurs des euphorbes 'Ascot Rainbow'.

Dans ce même talus, les grosses pivoines joufflues pleines de pétales, très communes dans les vieux jardins, commencent à s'épanouir. Elles ne sont pas très élégantes et leurs fleurs ne tiennent pas bien longtemps mais ce sont des reliques : les mêmes poussaient dans le jardin de ma grand-mère (ma Bobonne).

Oh ! Des fleurs ! Mais pas beaucoup...

Voici encore une autre plante dont je devrais faire un plus grand usage : les centaurées vivaces. Il en existe beaucoup de variétés très jolies. Ce sont des plantes faciles qui n'ont pas besoin de grand-chose pour rester longtemps jolies... il suffit de couper les hampes florales défleuries et elle repart de plus belle. Celle-ci, s'appelle 'Amethyst in Snow'.

Oh ! Des fleurs ! Mais pas beaucoup...

Et enfin, terminons sur une floraison qui ne fait que commencer, mais qui est de bon augure : elle indique que les gelées ne sont plus à craindre. On va voir !

La floraison des aubépines, qui est très appréciée des abeilles, a un parfum délicieux.

La floraison des aubépines, qui est très appréciée des abeilles, a un parfum délicieux.

Il y a encore quelques fleurettes ici et là mais pas grand-chose, en réalité. Même du côté des "plantes sauvages" c'est le calme : les pissenlits font grise mine sous la pluie et les autres fleurs... attendent. Moi aussi.

A bientôt.

Publié dans Fleurs, Les coins du jardin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

catherine 12/06/2021 11:02

coucou Annick, que deviens tu? trop de travail au jardin ou un petit voyage? j'espère que tu vas bien, bisous

francine 05/06/2021 17:20

Chère Annick,
Je poursuis mon projet de passer voir votre jardin dans la 1ère quinzaine d'août . En effet le week-end du 26 juin n'est pas possible pour moi. Pourriez-vous m'indiquer votre adresse mail afin que je puisse échanger plus avant sans "encombrer" le blog? Je me mets en recherche d'un hébergement. Un grand merci par avance et bravo pour vos articles avec le zeste d'humilité et d'humour ( tiens, çà commence pareil!) qui vous caractérise. Francine

Annick Boidron 05/06/2021 17:32

Bonjour Francine, vous pouvez m'envoyer un message via le lien "contact" ci-dessus, dans le menu horizontal. De cette façon, j'aurai votre mail et je pourrai vous envoyer le mien ainsi que mon adresse et mon numéro de téléphone (et éviter ainsi, autant que possible, les démarchages publicitaires et autres messages indésirables). Merci et à bientôt.

Pantoufle 24/05/2021 19:15

Heureusement qu'il y a les feuillages aussi pour s'occuper quand la nature est à la bourre :P Et j'avoue qu'il y a un peu de retard par rapport à chez moi, où les floraisons sont assez nombreuses déjà, même si moi aussi j'attends toujours certaines belles. Pas d'iris pour moi cette année, ou alors ils seront vraiment très en retard ? Pour les roses, elles n'attendent plus que le soleil pour exploser, mais vu le nombre de boutons, ça devrait être spectaculaire :)
Les aubépines sont effectivement bourdonnantes d'activité en ce moment, j'adore me mettre dessous, le bruit est apaisant.
Gros bisous Annick, et belle semaine, avec j'espère du soleil, enfin !

Dominique 22/05/2021 14:07

Bonjour Annick
Ton jardin est superbe même sans trop de fleurs (patience!)
Moi aussi j'abuse des heuchères , ma préférée Caramel a été bouturée sans compter ,j'en ai en pleine terre ,en pot,en jardinière ;elle est increvable !Quant à la persicaire red dragon ,elle se bouture aussi de façon déconcertante,et fait de belles potées également !
Malgré le temps maussade j'ai de belles floraisons quand même, je vis dans le nord mais plus à l'ouest
Bon weekend !

Isabelle 22/05/2021 06:56

Cool, cette visite de ton talus. Faut pas toujours des fleurs pour s'émerveiller avec nous, les fêlées du jardinage. On prend autant de plaisir à tout imaginer dans un mois.
Bon w-e de Pentecôte qui s'annonce chahuté une fois de plus...

ivette 20/05/2021 09:59

superbes photos,me rendent un peu d'optimisme.Un jour je passerai me promener dans tes allées.

Marijke 20/05/2021 09:06

Ah l'Anthriscus 'Ravenswing' je l'adore, je l'utilise beaucoup en bouquets.
Les Centaurées c'est ma découverte de cette année. J'ai semer Centaurea montana 'Jordy' et Centaurea phrygia issus du SOL. Beau tour dans ton jardin. On viendra voir tout ça le 27 juin. On a choisi trois jardins à visiter. Ça sera déjà assez je crois ????

Rahir Pascale 20/05/2021 08:16

Très joli tour du jardin.Profite bien de ton polemonium Stairway to Haeven, le mien a disparu après 2 ans. J'ai bien un tout petit espoir de le voir repointer le bout du nez mais... il n'aime peut être pas mon sol. JE sais que ces plantes sont parfois chipotes alors si elle se plait à un endroit, n'y touche pas trop (enfin je pense qu'il vaut mieux ne pas trop déplacer) .Tes tulipes botaniques sont hyper jolies. J'adore tes "arrangements" très naturels au jardin. Tu me confirmes que la floraison des aubépines signale la fin des frimas... Vivement la suite.

Rahir Pascale 31/05/2021 18:50

Ben écoute, le classique Polemonium Lambrook Mauve lui se plait beaucoup, j'en ai à plusieurs endroit. Il y a probablement des variétés plus fragiles que d'autres. Bisous
PS : Mon Stairway est définitivement parti rejoindre the Haeven ! Tant pis !

Annick Boidron 20/05/2021 09:11

Bonjour Pascale, je vais suivre tes conseils et essayer plutôt de le multiplier (boutures comme les heuchères ?). Si ça marche... je partagerai. C'est peut-être une question de terre comme tu dis, s'ils ne viennent pas bien chez toi. Ici, la forme bleue (de base) se ressème partout et je dois en enlever. Si tu veux refaire un essai je peux te faire quelques petits pots. Et vivement le fin des frimas, comme tu dis. Bisous.

catherine 20/05/2021 08:15

c'est vrai que les heuchères mettent de la couleur et du relief dans les massifs, j'en ai différentes variétés, dont l'heuchère Caramel, et tous les jours je les admire et en ce moment, ils fleurissent tous..quelle différence de climat entre tes Ardennes et la Bretagne..ici explosion des fleurs, même si il y a du retard par rapport aux autres années..mais cela se rattrapera chez toi plus tard..ton jardin est tellement fourni que bientôt, tu seras aux anges ????bises, bon jeudi

Annick Boidron 20/05/2021 09:14

Oui, il y a vraiment une grosse différence de climat entre les deux régions, bah, on s'adapte mais c'est compliqué car il y a aussi de grosses différences d'une année à l'autre. IL faut vraiment que les plantes soient costaudes pour se développer. Bonne journée à toi aussi.

Pascale Limousin 19/05/2021 23:38

Bien d'accord pour les heuchères ; j'ai des regrets d'une superbe pourpre presque noire que je n'ai pas achetée lors d'une foire aux plantes dimanche... L'heuchère caramel est une merveille.

Annick Boidron 20/05/2021 09:15

Bonjour Pascale, voici un commentaire qui m'a fait sourire : moi aussi, j'ai toujours de regrets après la visite d'une foire aux plantes ou d'une pépinière. J'imagine que vous recroiserez cette belle heuchère à une prochaine occasion, et alors...