Enfin des fleurs, des abeilles et des bourdons

Publié le par Annick Boidron

Mais que le temps passe vite quand on s'amuse ! Voilà bientôt deux semaines que je n'ai plus rien écrit sur mon blog. Il y a une explication : j'ai profité du beau temps !

Oui mais, pendant ce temps-là... il se passait des choses dans le jardin :

D'abord, les perce-neige ont fleurit

Enfin des fleurs, des abeilles et des bourdons

Elles étaient accompagnées par les crocus des bois (crocus tommasinianus), très appréciés...

Enfin des fleurs, des abeilles et des bourdons

Ces petites fleurs sont une bénédiction pour les abeilles : elles peuvent recharger un peu leurs batteries lors des premières sorties de printemps.

Je vous montre aussi mon premier Hamamélis : appelé twilight. Il vient des jardins du Florilège à Bastogne : un endroit passionnant pour les amateurs d'arbres. C'est son premier printemps au jardin. Il est encore tout jeune mais très prometteur.

 Hamamelis (x) intermedia 'Twilight'
 Hamamelis (x) intermedia 'Twilight'

Hamamelis (x) intermedia 'Twilight'

Vous avez sûrement remarqué que cet arbuste raffiné poussait dans un cadre indigne de lui. C'est que la zone est en cours d'aménagement : hier, j'y ai construit un petit escalier en pierres qui permet d'accéder à une autre zone du jardin, située en sous-bois.

De près et de loin.
De près et de loin.

De près et de loin.

Il ne me reste plus qu'à construire un petit muret ... puis à ajouter quelques plantes. Parmi celles-ci, il y aura certainement des hellébores. A ce propos, voici les dernières venues : je les ai achetées ce week-end au parc de la Fondation Kerftenbroeck à Rhodes Saint Genèse (à découvrir par ici dans un reportage du "Jardin de Malorie"). C'était très chouette de visiter un jardin en cette période de l'année. Grosse cerise sur le gâteau : Sandrine et Thierry Delabroye proposaient un beau choix de vivaces rares, des tas d'Hellébores et une multitude de précieux conseils.

Enfin des fleurs, des abeilles et des bourdons

Pour en terminer avec les floraisons, voici les jonquilles : elles se sont naturalisées dans le verger.

Enfin des fleurs, des abeilles et des bourdons

Mais en y regardant de plus près, on constate que les fleurs ont un peu souffert : qui s'amuse à les déchiqueter ainsi à la base ?

Enfin des fleurs, des abeilles et des bourdons

Eh oui ! c'est une grosse mémère bourdon, sortie d'hibernation. Elle utilise ce "truc" pour accéder au nectar. Elle a bien besoin de cet apport d'énergie pour prospecter les environs : elle recherche la cavité idéale pour y construire son nid.

Enfin des fleurs, des abeilles et des bourdons

Je vais arrêter là. Je devrais encore parler semis, poivrons, etc... mais ce sera pour plus tard : je vais vite profiter de cette dernière journée ensoleillée et retourner dehors. Quel bonheur de pouvoir à nouveau travailler dans le jardin et observer tout ce petit monde qui se réveille.

A bientôt, on se retrouve vendredi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Bonjour,

C'est vrai qu'il faisait beau hier et avant-hier. Ce jeudi 04/03/2021, il pleut ... Je vois les abeilles sur vos fleurs.

Chez nous, les abeilles sortaient également de hotel des insectes pendant plusieurs heures. C'est trop tot n'est-ce pas pour les abeilles car ce weekend il va geler durant la nuit.

Je me demande où se cachent les jeunes abeilles sorties du nid (maison des insectes) pour éviter le froid ?
Répondre
C
Coucou Annick
je rejoins Valérie, tes photos c'est vrai donnent envie d'aller jardiner ou de bricoler
Je pensais que les bourdons étaient uniquement des mâles mais je découvre que non, je m'explique mieux les gros bourdons qui volent de fleurs en fleurs on dirait des mini moteurs à ailes (rires)
En tout cas j'aime beaucoup ton muret et tes escaliers, ces pierres sont magnifiques
Vivement la suite
des bises
Répondre
V
Bonjour Annick !

Encore de belles photos qui donnent envie de jardiner ;-) Sur mon balcon, j'ai également des perce-neige et des narcisses en fleurs. Et le pêcher nain s'en donne à coeur joie. Bientôt, ce sera le tour du romarin... Mais pour l'instant, pas de traces d'abeilles ni de bourdons. Peut-être les nuits sont-elles encore trop fraiches? Je vais continuer à observer...
Amicalement
Valérie
Répondre
M
Ravie de vous retrouver. J'adore les hamamelis et je trouve Twilight bien joli.
Répondre
E
Magnifique !
Répondre
D
J'apprécie vos articles spontanés ! C'est toujours intéressant. Il y a une joie de vivre chez vous . Ça fait du bien par ces temps particuliers.
Amicalement.
Dany
Répondre